Prothèse mammaire qui bouge : que faire ?

par | 25 janvier 2024

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Chirurgie des seins | Prothèses mammaires

Après une chirurgie des seins avec pose d’implant, il peut arriver que l’une des prothèses « bouge », dans un mouvement de descente ou de rotation.

Qu’entend-on exactement par prothèse déplacée ? Quelles en sont les causes ? Et surtout, quelles sont les solutions possibles ?

 

Qu’entend-on par « prothèse mammaire qui bouge » ?

 

Juste après leur pose, les prothèses peuvent ne pas être parfaitement alignées ou présenter des irrégularités. C’est normal car la mise en place définitive se fait progressivement, au fil des semaines.

En revanche, une fois cette période passée, la persistance de certains défauts doit alerter et inciter la patiente à consulter son chirurgien :

  • une asymétrie persistante, avec un sein plus bas que l’autre ou qui « tire » sur le côté,
  • une modification de la forme du sein qui peut être le signe d’une rotation de l’implant,
  • une mauvaise position du mamelon qui pointe vers le haut, faisant suspecter la chute de la prothèse vers le bas.

Les prothèses anatomiques, qui ont la particularité d’être très proches de la forme naturelle du sein, sont plus sujettes aux déplacements que les prothèses rondes. Puisqu’elles ont la forme d’une poire ou d’une goutte d’eau, leur rotation est plus visible.

 

Quelles sont les causes d’une prothèse mammaire déplacée ?

 

Dans les suites de la pose de la prothèse, une capsule fibreuse se forme progressivement autour d’elle. Lorsque cette capsule est de bonne qualité, l’implant y adhère et est ainsi maintenu. Dans le cas contraire, la prothèse n’adhère pas correctement à la capsule et peut bouger.

Les premières semaines sont déterminantes dans la qualité de la capsule fibreuse, ce qui explique que les déplacements se produisent très majoritairement au cours de cette période.

Le déplacement de la prothèse peut avoir plusieurs causes :

  • une activité physique trop soutenue dans les suites immédiates de l’intervention, qui sollicite trop les muscles pectoraux.
  • une négligence dans le port du soutien-gorge de contention : ce dispositif contribue à maintenir la poitrine dans une position qui favorise la bonne formation de la membrane péri-prothétique.
  • un choc sur la poitrine.
  • l’existence d’un hématome post-opératoire.

La technique chirurgicale peut aussi avoir une influence : les risques de déplacement de l’implant sont un peu plus élevés quand il est inséré par une incision sous l’aisselle ou sous le sein.

 

Quelles sont les solutions possibles pour corriger une implant mammaire déplacée ?

 

En cas de déplacement de l’implant confirmé par le chirurgien, généralement après examen clinique et échographie mammaire, la seule solution est de réintervenir.

L’implant peut être replacé en bonne position. Mais le plus souvent, il est retiré et remplacé par un autre pour corriger plus précisément les imperfections de forme et de positionnement.

Dans tous les cas, après une réintervention, il est primordial de bien respecter les consignes post-opératoires pour éviter un nouveau déplacement de l’implant. En particulier, le port scrupuleux des vêtements de contention permettra d’assurer sa bonne adhérence. Car une fois que la capsule péri-prothétique est constituée, les risques de déplacements sont faibles.

Dernières actualités du Dr Levy

MD Codes avant/après : quel résultat ?

MD Codes avant/après : quel résultat ?

Les MD Codes sont une technique anti-âge de plus en plus prisée. Beaucoup moins invasive qu'un lifting, ils donnent des résultats très visibles et naturels. Focus sur cette nouvelle technique venue du Brésil.   H2 En quoi consiste la technique des MD Codes ?...

lire plus
Nouvelle prothèse mammaire à vie : mythe et réalité

Nouvelle prothèse mammaire à vie : mythe et réalité

On a coutume de dire que la durée de vie d'une prothèse mammaire est limitée à 10 ans. Pour arriver à cette recommandation, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) se fonde sur l’évolution de l’implant mammaire dans le temps et...

lire plus
Lipofilling mammaire raté : que faire ?

Lipofilling mammaire raté : que faire ?

Le lipofilling mammaire repose sur le principe d'une greffe autologue de graisse chez des patientes qui souhaitent une augmentation mammaire modérée. Le résultat est en général très satisfaisant et très naturel. Mais dans de rares cas, l'intervention peut se solder...

lire plus
Résultats du lipofilling mammaire : tout savoir

Résultats du lipofilling mammaire : tout savoir

Le lipofilling mammaire est une excellente alternative à la chirurgie pour augmenter la taille des seins ou modifier leur forme. Le résultat est à la fois spectaculaire et très naturel. Zoom sur les résultats à attendre de cette technique en vogue.   Qu’est-ce...

lire plus
MD Codes : injections du visage à Paris

MD Codes : injections du visage à Paris

Les MD codes consistent en un lifting du visage sans chirurgie. Des injections d’acide hyaluronique sont réalisées sur des zones précises, délimitées selon une « cartographie » du visage. Les résultats sont naturels et très personnalisés, puisque ciblés précisément...

lire plus
Bodytite ou Renuvion ?

Bodytite ou Renuvion ?

Le BodyTite et le Renuvion sont deux techniques esthétiques innovantes qui agissent sur la tonicité de la peau et combattent le relâchement cutané modéré. Si elles présentent beaucoup de points communs, elles ont aussi leurs particularités qui peuvent faire préférer...

lire plus