Greffe FUE Paris

Accueil    |    Interventions du Dr Levy    |    Greffe de cheveux Paris    |    Greffe FUE Paris

La greffe capillaire FUE est proposée par le Dr LEVY, chirurgien esthétique à Paris, pour traiter l’alopécie et la calvitie de la femme comme de l’homme. Cette extraction / implantation capillaire greffon par greffon se fait sans cicatrice : découvrez comment.

Qu’est-ce que la greffe FUE à Paris ?

Comme toute greffe capillaire, la greffe FUE consiste à prélever un greffon capillaire dans une zone saine, le plus souvent à l’arrière du crâne, pour le transplanter dans la région souffrant d’alopécies, par exemple sur les golfes frontaux ou le vertex.

Comme il s’agit d’une auto-greffe, le risque de rejet par l’organisme est nul.

À la différence de la greffe FUT par bandelette, la transplantation de cheveux par greffe FUE demande une extraction des follicules un par un, à l’unité, expliquant son acronyme : follicular unit extraction.

Cette extraction folliculaire à l’unité nécessite une instrumentation spécifique pour prélever correctement le greffon, avec un micro-trépan appelé punch : la racine du bulbe pilaire doit en effet être intacte pour assurer la prise de la greffe.

Selon les cas, le chirurgien esthétique peut proposer deux techniques proches :

  • La greffe FUE avec rasage, où la zone de prélèvement dite donneuse est rasée, ce qui peut supposer un délai d’éviction sociale ;
  • La greffe FUE sans rasage, parfois appelée aussi UFUE pour unshaved follicular unit extraction

Cette greffe pilaire permet de corriger une perte définitive de poil ou de cheveux, que ce soit pour une calvitie, une greffe de barbe ou encore une greffe de sourcils.

Quels sont les principes d’une greffe capillaire FUE ?

La greffe capillaire FUE reprend les principes généraux de toute greffe de cheveux, décrite sur la page dédiée. Il s’agit d’une auto-greffe de cheveu sain, prélevée sur la zone donneuse, en région hippocratique, à l’arrière du crâne, entre les deux tempes.

Chaque follicule avec sa racine intacte va être transplanté sur la zone receveuse, en fonction du type de calvitie de chaque patient.

La spécificité de la greffe capillaire FUE réside dans son extraction follicule par follicule, d’où trois conséquences : 

  • Ce prélèvement prend plus de temps qu’une extraction sous forme de lambeau de cuir chevelu, expliquant que la greffe FUE limite le nombre de greffons par intervention. Sur des alopécies étendues, il est donc indispensable de prévoir plusieurs séances.
  • Cette extraction follicule par follicule se fait avec un micro-instrument de type punch, un mini-trépan de moins d’un mm de diamètre. Chaque micro-trou va cicatriser spontanément, avec tout au plus un petit stigmate cicatriciel imperceptible. C’est pourquoi la greffe FUE est parfois désignée sous le terme de greffe de cheveux sans cicatrice.

Chaque extraction folliculaire demande un geste précis, pour prélever l’intégrité de la racine folliculaire, un bulbe intact étant indispensable à la bonne fixation du greffon. C’est pourquoi la greffe FUE ne peut pas s’envisager sur tous les types de cheveux, nécessitant auparavant un avis de spécialiste pour limiter le risque de résection du bulbe lors de l’extraction.

Qui peut bénéficier d’une greffe FUE ?

Les contraintes techniques d’une greffe FUE font qu’elle ne peut pas bénéficier à tous les patients, selon la nature de leur cheveu.

 

Quelles sont les principales indications de la greffe FUE à Paris ?

Une greffe FUE peut s’envisager chez les femmes comme chez l’homme :

  • Sur une greffe de sourcils, pour surligner des sourcils manquant de volume ou d’épaisseur, ou pour masculiniser le regard ;
  • Sur une greffe de barbe, chez les hommes souffrant d’une barbe mitée manquant de densité, ou souhaitant en redessiner les contours ;
  • Sur une greffe capillaire pour traiter une calvitie, quelle que soit la cause, la plus fréquente restant l’alopécie androgénétique chez l’homme (80 % des seniors en souffrent à des degrés divers) ou chez la femme (25% des femmes ménopausées risquent d’en souffrir). La greffe FUE est plus particulièrement destinée aux patients avec calvitie moyenne et un cuir chevelu manquant de souplesse, ne souhaitant pas de cicatrice en particulier sur des cheveux ras ou très courts.

Une greffe FUE peut s’envisager à tout âge, même sur de jeunes adultes pouvant souffrir d’alopécie androgénétique dès la vingtaine. Chez la femme, des facteurs physiologiques (comme une grossesse), médicamenteux (contraception orale) ou pathologiques (syndrome des ovaires polykystiques par exemple) peuvent accélérer l’apparition d’une calvitie androgénétique.

 

Qui ne peut pas bénéficier d’une greffe FUE ?

Les contre-indications générales d’une greffe FUE sont d’abord celles de toute greffe de cheveux : allaitement, grossesse, affections cutanées auto-immunes, dysfonctionnements de la coagulation ou de la cicatrisation, maladies chroniques graves, allergie aux anesthésiques locaux…

Il faut y rajouter les contre-indications spécifiques liées à la texture du cheveu :

  • Cheveu frisé
  • Cheveu crépu
  • Cheveu bouclé à la base.

Ces contre-indications à la greffe capillaire FUE restent relatives, et nécessitent un avis de spécialiste après examen de la chevelure.

Les 3 étapes d’une séance de greffe FUE

Une greffe FUE avec ou sans rasage s’effectue en bloc opératoire stérile à Paris, dans des conditions strictes de sécurité et d’asepsie.

Avant l'intervention

Une première consultation est obligatoire avant toute chirurgie esthétique, avec un délai d’au moins 15 jours avant d’envisager la transplantation.

Ce premier rendez-vous permet au Dr LEVY de comprendre les attentes et de réaliser un double examen médical et esthétique pour apprécier la qualité du cuir chevelu et de la chevelure. Dans certains cas, des photos du patient jeune permettent de mieux se projeter dans le résultat attendu.

Cet examen, couplé à un questionnaire médical, permet de vérifier l’absence de contre-indications à la greffe FUE, afin de proposer la meilleure solution : greffe FUT par bandelette, greffe FUE sans rasage ou greffe FUE avec rasage.

Le Dr LEVY estime ainsi le nombre de greffons nécessaires pour établir un protocole et un devis. Des examens complémentaires, comme un bilan sanguin ou cardio-vasculaire, sont prescrits si besoin.

Pour ne pas risquer une greffe FUE ratée, le Dr LEVY insiste sur les précautions avant et après. Un shampoing antiseptique et si besoin une antibiothérapie orale sont prescrits. Le patient peut aller chez le coiffeur quelques jours avant, mais il ne doit pas avoir d’irritation du cuir chevelu le jour de l’intervention : ni soleil, ni produits locaux, ni alcool, ni sport, ni sauna. Il est inutile de venir à jeun.

Durant l’intervention

patient est en général en position assise ou semi-assise, et peut vaquer à certaines occupations en restant vigile : regarder un film, lire, se reposer… 

Une collation est proposée.

Après avoir dessiné les contours et désinfecté les zones donneuse et receveuse, le chirurgien commence l’extraction folliculaire sur la couronne hippocratique.

Grâce à son expérience, il sélectionne les cheveux les plus toniques, dans les zones les plus denses. L’extraction folliculaire se fait avec un petit punch à extrémité coupante d’environ 0,9 mm de diamètre, quasiment sans saignement. L’intérieur en forme d’entonnoir permet de « piéger » le mini-greffon ainsi découpé. Chaque follicule extrait est aussitôt placé dans une solution de conservation, pour être trié par un préparateur expert.

Il vérifie ainsi l’intégrité du bulbe folliculaire et classe chaque greffon en fonction du nombre de cheveux par unité folliculaire, le plus souvent entre 1 à 5.

Dans un second temps, le Dr JERRY va implanter un à un chaque greffon sélectionné, soit de 1000 à 4000 en moyenne par opération.

Les follicules unitaires sont destinés à tracer une ligne frontale harmonieuse et régulière, tandis que les bulbes avec plusieurs cheveux sont destinés aux zones les plus denses. L’objectif est d’obtenir une densité régulière entre 35 et 70 cheveux par cm².

Cette implantation se fait à l’aiguille ou avec un stylet implanteur type CHOI : cette variante technique de la FUE est parfois appelée greffe DHI pour direct hair implantation.

Après l'intervention

Il faut attendre 1 à 4 jours pour un premier shampooing antiseptique, sans frotter ni arracher les croûtes. Celles-ci disparaissent en 5 à 10 jours, ainsi que les éventuels petits bleus. Le patient doit éviter casque, bonnet et faire attention quand en se couchant. Natation, sport de contact ou hammam sont interdits 3 à 4 semaines, ainsi que tout produit non autorisé par votre chirurgien (spray, teinture, gel cheveux…). 

En fin de premier mois, la chute brutale de cheveux (shock loss) est normale : il ne faut pas s’inquiéter. Le bulbe folliculaire fixé va poursuivre son cycle pilaire, et redonner un nouveau cheveu (phase de croissance anagène). On estime les premiers résultats visibles vers 3 mois, pour un rendu final vers 12 mois.

Avantage et inconvénients de la greffe cheveux FUE

Les principaux avantages de la greffe de cheveux FUE sont les suivants :

  • Pas de cicatrice visible, d’où l’intérêt sur des cheveux courts, ras ou clairs
  • Cicatrisation rapide sans réelle éviction sociale
  • Pas de douleur avec un geste peu invasif
  • Résultat naturel préservant le capital-cheveux
  • Polyvalence des indications : calvitie, greffe de barbe ou de sourcil, traitement d’une cicatrice à dissimuler sur le crâne…

Les principaux inconvénients de la greffe de cheveux FUE sont les suivants :

  • Durée de l’intervention, et donc coût
  • Geste technique précis nécessitant un chirurgien expert
  • Risque de résection plus important sur certains types de cheveux, donnant des greffons de mauvaise qualité

Le tarif pour la greffe FUE

Consultez l’ensemble des tarifs du Docteur Jerry Levy en cliquant sur le bouton suivant.

Le tarif d’une greffe capillaire FUE dépend surtout du nombre de greffons à prélever et à transplanter. Seul l’examen clinique permet au Dr LEVY d’établir un devis après la première séance, indiquant le prix de la greffe FUE et le nombre d’interventions. Le coût pour une séance greffe FUE est à partir de 3500 euros.

Retrouvez ici tous les tarifs du Dr LEVY.

En savoir plus

Rhinoplastie ethnique ratée : que faire ?

Rhinoplastie ethnique ratée : que faire ?

La rhinoplastie ethnique est une opération du nez qui tient compte des particularités anatomiques propres aux personnes asiatiques ou à peau noire. Comme dans toute rhinoplastie, il est possible que le résultat ne corresponde pas aux attentes du patient, quelles qu'en...

lire plus

Les autres interventions de greffe de cheveux

Retrouvez l’ensemble des interventions du Dr Levy en cliquant sur le bouton suivant.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *