TUMEUR CUTANÉE BÉNIGNE ET CANCER DE LA PEAU

Qu’est-ce qu’une tumeur cutanée ?

La tumeur cutanée bénigne et le cancer de la peau peuvent se manifester par des lésions d’origines diverses, qui apparaissent souvent sur les zones photoexposées du corps comme les joues, les paupières, les oreilles, les bras, les mains, les pieds, ou encore les jambes ou le dos. Ces lésions s’apparentent à des tâches ou à des excroissances de peau.

Ces lésions peuvent être :

  • Bénignes : tâches de rousseurs, grains de beauté, kystes.
  • Malignes : cancer de la peau (carcinome basocellulaire, carcinome spinocellulaire, mélanome).

Les cancers les plus courants sont : le « carcinome basocellulaire » (CBC), le « carcinome épidermoïde cutané » (CE) ou « carcinome spinocellulaire », ainsi que le « mélanome ». Ces lésions peuvent apparaître à la naissance comme au cours de la vie d’une personne.

Les tumeurs bénignes sont le plus souvent indolores, et ne développent aucun risque de métastase à distance (prolifération des cellules cancéreuses à distance). Les tumeurs malignes peuvent être responsables du développement du cancer à distance (prolifération tumorale). Les tumeurs bénignes n’ont aucune incidence sur la santé et l’espérance de vie des patients.

Quels résultats attendre de cette intervention d’exérèse de tumeur cutanée ?

Le Docteur Jerry LEVY devra dans un premier temps réaliser une exérèse (le retrait) de la lésion cutanée, ainsi que la peau saine autour de la tumeur, de manière à enlever toute partie potentiellement envahie par la tumeur, et éviter une quelconque récidive : on parle d’exérèse complète avec des « marges de sécurité ».

Puis la tumeur est envoyée systématiquement au laboratoire pour une analyse anatomopathologique (anapath) : l’objectif est de connaitre le type exact de la tumeur et son agressivité.

Dans un second temps, il est nécessaire de réaliser une reconstruction de la zone dans le but de laisser au patient le moins de séquelles esthétiques possible. Cette reconstruction peut être réalisée d’emblée ou différée de quelques jours.

Il existe plusieurs méthodes de reconstruction en fonction de la taille de chaque lésion : suture directe (si la lésion est petite), cicatrisation dirigée (la plaie cicatrise toute seule à l’aide de pansements), greffe de peau ou encore lambeaux (de la peau est prise à un endroit pour en reconstruire un autre).

Souvent le patient ne présente aucun symptôme précis : c’est lors de la visite de contrôle chez le médecin dermatologue que ces lésions (carcinomes basocellulaires ou spinocellullaires ou mélanomes) sont découvertes. La France organise chaque année de vastes campagnes de dépistage des cancers de la peau : recherche de lésions cancéreuses suspectes au dermatoscope.

Les 3 étapes d’exérèse de tumeur cutanée

Avant l’intervention : tumeur cutanée

Dans la plupart des cas, le médecin dermatologue, après avoir posé le diagnostic adresse le patient directement au chirurgien.

La consultation avec le Docteur Jerry LEVY permet de poser l’indication opératoire et de décider si la reconstruction se fera immédiatement ou dans un second temps. Des photos avant et après seront réalisées pour mieux juger du résultat.

Consignes préopératoires à respecter :

  • Il est nécessaire d’arrêter le tabac minimum 1 mois avant et 1 mois après l’intervention pour réduire le risque de complications.
  • Il est nécessaire d’arrêter certains traitements/médicaments (à voir avec le médecin anesthésiste).

Durant l’intervention

Cette chirurgie est réalisée sous anesthésie locale pure pour une exérèse simple, sous anesthésie locale avec sédation en cas d’exérèse étendue avec reconstruction, ou sous anesthésie générale si le cas du patient est compliqué.

  • La durée d’intervention varie en fonction du type, de la taille de la tumeur et d’une potentielle reconstruction.
  • L’acte est réalisé soit au cabinet, soit à la clinique avec une hospitalisation en ambulatoire.
  • L’envoi de la pièce pour une analyse anatomopathologie (anapath) est systématique.
  • Le Docteur Jerry LEVY opère lui-même et utilise les dernières techniques chirurgicales.

Après l’intervention : tumeur cutanée

La sortie du cabinet ou de l’hôpital se fait le jour-même. Les douleurs sont légères et bien corrigées par les antidouleurs.

  • Il ne faut pas prendre de bain de mer ou de piscine pendant 4 semaines, ni exposer les cicatrices au soleil pendant 1 an.
  • Le résultat de l’analyse anatomopathologique arrive après 3 semaines.
  • Le résultat de l’acte est visible immédiatement.
  • Des visites de contrôle avec le Docteur Jerry LEVY sont nécessaires 7 et 15 jours après l’opération. Elles seront ensuite espacées sur toute l’année.

Les avantages et risques de l’intervention


Les avantages

  • Éliminer le risque lié au cancer de la peau
  • Obtenir un résultat esthétique
  • Geste rapide sous anesthésie locale avec une sortie immédiate après la chirurgie


Les risques de l’exérèse de la tumeur cutanée

Tarifs de l’intervention

Le prix est variable selon l’intervention. Un devis personnalisé vous sera remis lors de la consultation.

Toutes les chirurgies cutanées sont prises en charge par la sécurité sociale et les mutuelles sous certaines conditions.

Le prix est très variable d’un patient à l’autre, en fonction du type de lésion, du type de reconstruction, du type d’anesthésie, du lieu d’intervention, ainsi que de la durée de l’intervention.

Le tarif pour une chirurgie plastique cutanée peut donc varier à partir de 250 euros pour une exérèse simple de tumeur cutanée.

Le Docteur Jerry LEVY pourra vous examiner, évaluer avec vous la technique adaptée et vous guider dans le choix de l’intervention à réaliser.

Retrouvez ici tous les tarifs du Dr LEVY

Questions fréquentes sur l’intervention

  • Le soleil est le facteur de risque principal des cancers de la peau. Il faut donc utiliser, dès le plus jeune âge, une protection solaire systématique en cas d’exposition solaire prolongée afin d’éviter les ultraviolets.

    Il existe aussi une prédisposition génétique aux cancers de la peau, c’est pour cela qu’un dépistage est de rigueur chez les personnes qui présentent des antécédents familiaux de cancers de la peau.

  • Oui, en France la Sécurité sociale prend en charge une partie de l’intervention. La mutuelle du patient peut aussi prendre en charge une partie des honoraires du chirurgien et de l’anesthésiste.

  • Oui, il existe un risque faible de récidive.

  • Les facteurs de risque sont :

    • Une trop forte exposition aux rayonnements UV (ultraviolets) : artificiels (cabine de bronzage) ou aux rayons naturels (coups de soleil). Ils sont les facteurs de risque principaux de mélanomes.
    • Un phototype de peau claire : les personnes à la peau trop claire sont plus sujettes au cancer de la peau, c’est la raison pour laquelle il nécessaire de faire un dépistage régulier avec recherche de tumeurs cancéreuses en prévention chez ces patients.
    • Les personnes qui ont des parents du premier degrés ayant eu des cancers de la peau sont plus à risque de cancer de la
    • Les personnes qui ont déjà eu un cancer de la peau doivent également être surveillées tous les 6 mois (prévention secondaire).

Laisser une réponse

Adresse & Consultations

1 rue du Maréchal Harispe
75007 Paris

Back to top