Augmentation mammaire

Accueil    |    Interventions du Dr Levy    |    Chirurgie des seins    |    Augmentation mammaire

L’augmentation mammaire est une pratique très courante en France. Plusieurs critères sont à prendre en compte avant d’envisager de réaliser une intervention de ce type (techniques, cicatrices, taille de l’implant et forme du sein). 

Chirurgien référent dans cette discipline, le Docteur Jerry LEVY prend soin de modeler des seins naturels et « sur mesure », adaptés aux désirs et à la morphologie de la patiente.

Le Docteur Jerry LEVY, chirurgien esthétique à Paris, est un spécialiste de toutes les formes d’augmentations mammaires.

Il existe trois types d’augmentation mammaire à Paris

1) L’augmentation mammaire par pose de prothèses ou implants. Il s’agit d’un acte très fréquent dans le domaine de la chirurgie esthétique.

2) Le lipofilling mammaire est une nouvelle méthode révolutionnaire. Elle consiste à prélever de la graisse sur une partie du corps afin de la réinjecter dans la poitrine sans cicatrice.

3) L’augmentation mammaire composite. Il s’agit d’une combinaison de l’augmentation mammaire par prothèses et du lipofilling.

Quel type d’augmentation mammaire choisir à Paris ?

L’augmentation mammaire par prothèses mammaires est l’une des interventions les plus en vogue à Paris.

En effet, il s’agit de la 2ème opération la plus pratiquée en France, en chirurgie esthétique, après la lipoaspiration.

Son but est d’harmoniser les seins par rapport à la silhouette en augmentant le volume des seins.

Cette intervention consiste à insérer une prothèse mammaire derrière le muscle pectoral ou derrière la glande mammaire de chaque sein.

À qui s’adresse l’augmentation mammaire par implants mammaires ?

L’augmentation mammaire par implants s’adresse d’une part aux patientes qui jugent le volume de leurs poitrines insuffisant.

Ainsi lorsque le développement de la glande mammaire est pauvre, on parle d’hypoplasie mammaire.

Elle s’adresse d’autre part aux femmes qui souhaitent retrouver une plastique « féminine » après les grossesses ou un amaigrissement important.

Ainsi pour ces femmes complexées, on parle d’hypotrophie mammaire.

Par ailleurs, pour obtenir un résultat encore plus naturel, le chirurgien réalise une augmentation mammaire composite. En effet, l’injection de graisse dans les seins permet de mieux camoufler les prothèses.

Quels résultats attendre de cette opération ?

Lors de la consultation avec le Docteur LEVY, la patiente pourra choisir la prothèse (taille, forme et volume) pour obtenir un résultat « sur mesure ».

Le Docteur Jerry LEVY pourra discuter du type de cicatrice, du plan d’insertion de la prothèse (pré-pectoral, rétro-pectoral ou dual plan), et de l’injection combinée ou non avec de la graisse (lipofilling).

Le Docteur LEVY propose toujours une simulation 3D CRISALIX pour permettre à la patiente de mieux appréhender le résultat post-opératoire.

Il est nécessaire d’attendre 1 an pour apprécier le résultat final d’une augmentation mammaire par prothèses.

Quel sont les types de prothèses disponibles à Paris pour une augmentation mammaire ?

Il existe 2 formes principales d’implants mammaires :

Les implants ronds et les implants anatomiques.

Pour chaque forme d’implants mammaires, il existe plusieurs projections/profils :

  • La plus petite, la projection faible (profil bas)
  • Puis la projection modérée (profil modéré)
  • Ensuite le projection forte (profil haut)
  • Enfin la projection très forte (profil très haut)

Chaque implant en silicone est constitué de gel de silicone avec une enveloppe « lisse » ou « micro-texturée ».

La consistance du gel de silicone est souple ou ferme en fonction des désirs de la patiente.

Le choix de la prothèse se fait en fonction de la morphologie et du désir de la patiente (décolleté souhaité, discrétion du résultat, forme…).

Un implant mammaire en silicone ne correspond pas à une prothèse mammaire externe utilisée en reconstruction du sein.

protheses mammaires rondes anatomiques augmentation mammaire chirurgie mammaire paris dr levy jerry chirurgien esthetique paris

Le Docteur Jerry LEVY utilise uniquement des prothèses rondes avec la mention « CE », marquage qui affirme la qualité des implants.

Toutes les prothèses utilisées par le Docteur LEVY sont autorisées par l’ANSM (Agence Nationale Sécurisée des Médicaments et des Produits de Santé).

Sur le plan de la sécurité le Docteur LEVY n’utilise donc pas de prothèses à enveloppe « texturée » qui sont désormais interdites par l’ANSM.

Par ailleurs le Docteur Jerry LEVY n’utilise pas de prothèses mammaires remplies de sérum physiologique qui ne présentent pas un bon rendu esthétique.

Quel est le volume optimal pour des prothèses mammaires ?

Le choix du volume des prothèses en chirurgie mammaire est un des paramètres déterminants pour la réussite de l’intervention.

Il dépend de plusieurs facteurs : le désir de la patiente, ses mensurations (taille, morphologie, dimension du thorax etc…) ainsi que l’œil du chirurgien esthétique sont importants. 

Les essais d’implants mammaires en consultation, au cabinet, sont indispensables pour trouver le volume juste.

Par ailleurs le Docteur Jerry LEVY est un des rares chirurgiens parisiens à proposer la simulation 3D CRISALIX pour mieux juger du résultat de votre future augmentation mammaire.

En effet, un implant trop gros peut donner un résultat qui manque de naturel alors qu’au contraire, un choix d’implant trop petit peut être à l’origine d’une déception chez la patiente.

Quels sont les types de cicatrices lors d’une augmentation mammaire ?

Il est possible d’introduire l’implant mammaire par 3 voies d’abords classiques.

Chacune possède ses avantages et ses inconvénients.

Le choix de la voie d’abord est réalisé par la patiente et le chirurgien. Tout dépend de l’anatomie et du projet de la patiente :

1) La voie sous-mammaire : la cicatrice est très discrète dans le sillon sous le sein (sillon sous-mammaire).

2) La voie hémi-aréolaire inférieure : la cicatrice est placée à la jonction entre le sein et l’aréole, au bord inférieur de l’aréole, si tant est que celle-ci ait un diamètre suffisant (au moins 3 cm). Celle-ci est généralement très discrète voire invisible.

3) La voie axillaire : la cicatrice se trouve dans l’aisselle.

voies d abord augmentation mammaire chirurgie mammaire paris dr levy jerry chirurgien esthetique paris

Est-il possible de corriger en même temps une ptose mammaire ou seins tombants ?

L’augmentation mammaire par prothèses est généralement suffisante pour corriger une ptose mammaire minime (sein qui tombe légèrement).

Cependant lorsque cette ptose mammaire devient trop importante il devient nécessaire de combiner augmentation mammaire par prothèses mammaires et un lifting des seins (mastopexie).

La cicatrice est dans ce cas située tout autour du sein (round-block) ou en forme de T inversé (ancre de marine).

Le choix d’une technique par rapport à l’autre est fonction des habitudes et de l’expérience du chirurgien.

Comment se positionne la prothèse mammaire dans le sein ?

La prothèse mammaire peut être mise dans un plan diffèrent en fonction de l’anatomie de chaque patiente : devant le muscle, derrière le muscle pectoral, ou en dual plan selon la quantité de glande mammaire que présente la patiente :

 

  • Lorsque le volume de glande et de graisse mammaire est suffisant, pinch test cutané supérieur à 2 cm, la prothèse peut être placée devant le muscle.
  • Lorsque le volume de glande et de graisse mammaire est insuffisant, pinch test cutané inférieur à 2 cm, la prothèse doit être placée derrière le muscle.
  • Le « dual plan » correspond à une technique opératoire où la partie supérieure de la prothèse est placée sous le muscle et la partie inférieure de celle-ci placée sous la glande (tissu mammaire) : cette technique est classiquement utilisée en chirurgie plastique et correspond à la méthode utilisée par le Docteur Jerry LEVY pour obtenir un résultat naturel esthétique à long terme.

Les 3 étapes de l’intervention : augmentation mammaire par prothèses mammaires

Avant l'intervention

On peut diviser la première consultation avec le Docteur Jerry LEVY en 3 parties :

L’interrogatoire et l’examen clinique

Votre chirurgien va recueillir les antécédents et éventuels contre-indications à la chirurgie (tabac, médicaments, grossesse).

Lors de l’examen clinique, le médecin posera l’indication d’augmentation mammaire et prendra les mesures sur le thorax (bonnet, tour de taille).

Ensuite il discutera des envies de la patiente afin de choisir la prothèse la plus adaptée.

 

Le choix de l’implant mammaire

Le Docteur Jerry LEVY est l’un des rares chirurgiens esthétiques sur Paris à proposer la technologie 3D CRISALIX. Celle-ci permet de visualiser, avant l’intervention, une simulation du futur résultat de l’augmentation mammaire.

Puis il proposera à la patiente une prothèse d’essai adaptée à sa morphologie et son désir.

 

Les explications sur l’augmentation mammaire

Le Dr Jerry LEVY vous expliquera la différence entre prothèses et l’injection de graisse (lipofilling), la position des cicatrices, la technique utilisée, et le bonnet envisagé.

Votre chirurgien réalisera des photos avant/après.

Une consultation avec le médecin anesthésiste ainsi que la réalisation d’une mammographie sont nécessaires.

Une prise de sang pour un bilan sanguin complet est indispensable.

Durant l’intervention

L’augmentation mammaire se réalise sous anesthésie générale.

La durée d’intervention varie de 1h à 2 heures.

L’hospitalisation se fait en ambulatoire avec une sortie le jour même.

Il utilise les dernières techniques chirurgicales en évitant la mise en place de drains.

Après l'intervention

La patiente sort du bloc avec un pansement compressif.

La sortie de la clinique se fait le jour même.

Les douleurs post-opératoires sont modérées (prescription d’antidouleurs)

La peau des seins est tendue et les seins sont gonflés par l’œdème pendant plusieurs semaines.

La reprise du travail peut se faire rapidement, au bout de 7 jours, en fonction du métier de la patiente.

Le port d’un soutien-gorge de contention est nécessaire pour une durée de 6 semaines.

Il est nécessaire d’éviter le port de charges lourdes (enfants, courses, colis…) pour une durée de 1 mois.

La reprise du sport se fait au bout de 4 semaines.

Les avantages et risques de l’intervention

Les avantages

  • Augmentation par la prothèse mammaire du volume de la poitrine
  • Gain de féminité, d’estime de soi
  • Amélioration globale de la silhouette et de la plastique de la femme
  • Graisse insuffisante pour réaliser un lipofilling seul

Les risques de l'augmentation mammaire

  • Hématome
  • Désunion de cicatrice
  • Infection de la prothèse
  • Sérome
  • Trouble de la sensibilité du téton
  • Coque précoce ou retardé

Tarifs de l’intervention

Consultez l’ensemble des tarifs du Docteur Jerry Levy en cliquant sur le bouton suivant.

Le tarif pour une augmentation mammaire est variable à partir de 6000 euros.

Une partie de l’intervention peut être prise en charge par la Sécurité sociale sur les critères définis suivants : agénésie mammaire bilatérale ou hypoplasie bilatérale sévère avec taille de bonnet inférieure à A.

Cet accord est soumis à une entente préalable et la patiente sera convoquée par la Sécurité sociale. 

Le Docteur Jerry LEVY chirurgien plasticien à Paris, pourra vous examiner, évaluer avec vous la technique adaptée et vous guider dans le choix de l’intervention à réaliser.

La prise de rendez-vous est possible directement sur Doctolib.

Retrouvez ici tous les tarifs du Dr LEVY.

Questions fréquentes sur l’opération

Le Docteur Jerry Levy est à votre disposition pour toutes questions au sujet de cette intervention esthétique.

Quelle est la durée de vie d’une augmentation mammaire par prothèses mammaires ?

Il est impossible de prévoir la durée de vie d’une prothèse en pré-opératoire. En effet beaucoup de facteurs entrent en ligne de compte.

La moyenne de vie d’une prothese mammaire est de 8-10 ans. Cependant une prothese mammaire peut durer 5 ans comme elle peut durer 15 ans. Il faut consulter votre chirurgien à 1 mois, 3 mois, 6 mois puis 1 an. Cela est important pour éliminer le risque d’apparition d’une coque précoce.

Une mammographie et/ou échographie mammaire de contrôle permet de s’assurer de l’intégrité des implants 5 ans après l’intervention, puis tous les ans.

Le port d’implants mammaires est-il un frein au dépistage du cancer du sein ?

La mammographie et/ou échographie mammaire est réalisable sans problème chez les femmes porteuses d’implants.

En cas de doute une IRM mammaire peut être réalisée pour mieux analyser la glande mammaire.

Existe-t-il un lien entre une augmentation mammaire par prothèses mammaires et le cancer du sein ?

À ce jour, les études scientifiques récentes n’ont pas établi de lien entre la pose de prothèses mammaires et tout type de cancer du sein.

Le risque de cancer du sein est le même que dans la population de femmes non porteuses d’implants mammaires.

Est-ce que les femmes porteuses de prothèses mammaires peut allaiter normalement ?

Les prothèses mammaires sont dans tous les cas derrière le tissu glandulaire mammaire et/ou derrière le muscle, elle n’empêchent donc pas l’allaitement.

Cependant certaines patientes expriment des difficultés pour débuter l’allaitement.

Par ailleurs le silicone des prothèses ne passe pas dans le lait maternel.

Est-ce que les grossesses et l’allaitement modifient le rendu esthétique de ma poitrine après une augmentation mammaire ?

Il est impossible de prédire avec certitude si une grossesse et/ou l’allaitement va modifier la forme et/ou le volume des seins car plusieurs facteurs entrent en compte.

Si une grossesse est prévue dans les 6 mois, il vaut mieux poser les implants 3 mois après l’accouchement.

À quoi correspond le dual plan ?

Il s’agit d’une technique de placement particulière de la prothèse au sein de la glande mammaire. Le rendu plastique et esthétique de la poitrine est plus naturel avec cette méthode.

Le muscle pectoral de la patiente camoufle la partie haute de la prothèse.

La glande mammaire s’étale sur la partie basse de la prothèse pour optimiser le rendu naturel et esthétique du sein.

Le Docteur Jerry LEVY est, à Paris, un chirurgien esthétique spécialiste de l’augmentation mammaire par implant type « dual plan ».

Existe-t-il une possibilité de réaliser une augmentation mammaire sans cicatrice ?

Il est possible de réaliser une augmentation mammaire, sans prothèse, uniquement par réinjection de graisse.

Dans ce cas, on parle de lipofilling mammaire et il n’y a pas de cicatrice.

Néanmoins, lorsque le Docteur Jerry LEVY pose des implants, il utilise le système d’insertion Keller Funnel qui permet une insertion facile des implants dans de petites cicatrices.

Quelle est la différence entre une prothèse mammaire lisse et texturée ?

Les prothèses lisses correspondent aux implants mammaires de forme ronde, microtexturés qui provoquent moins de coques périprothétiques.

Les prothèses anatomiques correspondent aux prothèses texturées, elles ont été retirées du marché car elles étaient responsables, dans très peu de cas, de l’apparition du lymphome anaplasique à grandes cellules.

À quoi correspond une coque péri-prothétique ?

On parle de coque péri-prothétique quand la capsule naturelle formée autour de la prothèse mammaire (elle se forme environ six semaine après l’intervention) devient fibreuse et dure.

Ainsi on référence 4 stades différents de gravité croissante (selon la classification de Baker) :

D’abord le stade 1 : sein parfaitement souple, l’implant n’est pas détectable
Ensuite le stade 2 : sein plus ferme, bien qu’il ait un aspect normal, et pas de gêne
Puis le stade 3 : sein plus ferme, gêne due à un durcissement de la prothèse
Enfin le stade 4 : sein déformé, douleurs

Si la patiente atteint le stade 3, il faudra alors enlever la coque et changer l’implant (capsulectomie/capsulotomie).

Le risque d’apparition de coque est minime de nos jours.

Quelle est la procédure à suivre en cas d’apparition de coque péri-prothétique après augmentation mammaire ?

Le but de l’intervention est de retirer la capsule malade autour du sein en réalisant une capsulotomie ou capsulectomie.

Ainsi il est possible de remettre tout de suite une nouvelle prothèse mais le risque de récidive de coque est plus important.

Il faut donc peser, conjointement avec la patiente, la balance bénéfice-risque en faveur ou non de la repose d’un implant.

Existe-t-il un risque de rotation de l'implant mammaire ?

Lorsque l’on utilise des prothèses rondes, il n’y a pas de risque de rotation de l’implant puisque la hauteur et la largeur de l’implant sont identiques.

Cependant ce risque existe pour les implants anatomiques qui sont interdits en France.

Est-il possible d'associer d'autres chirurgies à une augmentation mammaire ?

Concernant cette zone, un lifting des seins est possible en même temps que l’augmentation mammaire, tout comme une opération pour un mamelon ombiliqué/invaginé.

En savoir plus

L’intervention de rhinoplastie ultrasonique

L’intervention de rhinoplastie ultrasonique

La rhinoplastie ultrasonique constitue une technique chirurgicale à la fois efficace et moins violente que la méthode classique. Avec le Docteur Jerry Levy à Paris, vous pouvez envisager ce type d’opération pour remodeler votre nez.   Les spécificités de la...

lire plus

Les autres interventions mammaires

Retrouvez l’ensemble des interventions du Dr Levy en cliquant sur le bouton suivant.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.