Foxy Eyes

Les Fox Eyes, qu’est-ce que c’est ?

Les Fox Eyes, qu’est-ce que c’est ? 2560 1707 Dr jerry LEVY

Le Fox Eyes, également appelé Cat Eye ou encore Canthopéxie en langage chirurgical est la tendance du moment en termes de chirurgie du visage.

Révélé par les stars comme Bella Hadid, Gigi Hadid, Kendall Jenner, et Emily Ratajkowski ces dernières années, le Fox Eyes est l’art d’ouvrir le regard pour obtenir des yeux dit en « amande ». On peut apprécier sur les images et photos Instagram de ces mannequins un œil clairement ouvert et défini, sans rides, le tout accentué par un maquillage de pointe.

Cette nouvelle technique qui vise à remonter les sourcils pour sublimer l’œil, dispose de plusieurs cordes à son arc, puisqu’il existe plusieurs techniques et procédures chirurgicales ou médicales pour obtenir cet effet : de quoi contenter tous types de patientes.

Le Fox Eyes est réservé d’une manière générale :

  • aux femmes et aux hommes dont le coin externe de l’œil (canthus externe) a tendance à s’affaisser.
  • aux femmes et aux hommes qui jugent leurs regards tristes et tombants.
  • aux jeunes femmes d’une vingtaine d’années qui souhaitent adopter le look de ces dernières années vu et apprécié sur les réseaux sociaux.

 

Les différentes techniques de Fox Eyes :

Lifting des sourcils

La technique définitive du Cat Eye n’est autre qu’un lifting des sourcils ou encore lifting temporal. Cette intervention chirurgicale pure a pour but de remettre en tension le canthus externe de l’œil. Ainsi, on ouvre le regard afin d’obtenir des yeux en « amande ». Cette méthode ne vise pas à un changement des traits, mais simplement à un rééquilibrage des structures anatomiques. Cette opération reste néanmoins à prendre au sérieux puisqu’elle modifie grandement le regard du patient.

Le chirurgien esthétique a pour mission durant cette intervention de repositionner les sourcils. Il réalisera alors une incision au ras des cheveux afin de décoller les ligaments présents au-dessus du sourcil, dans le but de le remontrer d’un centimètre. Aucune crainte à avoir, les ligaments sectionnés se recolleront tout naturellement, dans les mois qui suivent l’intervention. La queue du sourcil apparaîtra alors remontée et la patte d’oie lissée.

La période post-opératoire est souvent synonyme d’œdèmes ou de bleus au niveau des sourcils, qui ne durent pas plus de quelques jours et dépendent des patients. Une sensation d’inconfort et de tension peut aussi être présente, mais aucune douleur n’est généralement constatée. Bien sûr, il faudra durant les deux premiers jours qui suivent l’opération reposer un maximum les yeux, en évitant toutes agressions visuelles (écrans de télévision, téléphone, lumière…). L’activité sociale peut reprendre dans les 3 jours qui suivent l’intervention. Le résultat de cet acte sera définitif au minimum à 6 mois post-opératoires, le temps que les tissus retrouvent leur place et leur souplesse.

Cette technique est la plus définitive de toute.

Les risques liés à un acte chirurgical comme le lifting des sourcils sont :

  • Comme pour tout acte de chirurgie esthétique, une infection est possible
  • Une sensibilité au niveau des yeux durant quelques mois
  • Un hématome
  • Un engourdissement de la région sourcilière
  • Une perte de cheveux dans la zone cicatricielle (alopécie)

Cette opération est destinée aux personnes d’âge mûr qui ont un regard naturellement tombant ou qui s’est affaissé au cours des dernières années.

Le lifting des sourcils est souvent associé à une blépharoplastie supérieure qui a pour but de supprimer l’excès de peau présente sur la paupière supérieure, afin d’avoir un rajeunissement total du regard.

Le prix d’un lifting temporal varie en fonction des patients et des chirurgiens esthétiques, entre 3 500 et 5 000€.

 

La Canthopéxie

La Canthopéxie est une intervention chirurgicale qui vise à étirer le regard afin de diminuer le blanc (sclère) et l’aspect rond de l’œil.

Cette technique réalisable sous anesthésie locale, sous sédation ou sous anesthésie générale est simple mais délicate et ne dure qu’une petite heure. Le chirurgien esthétique, durant cette opération doit replacer le tendon canthal externe plus haut que le tendon canthal interne, tout cela en incisant sur 1 centimètre au niveau de la paupière supérieure.

Il lui suffit simplement d’inciser la paupière supérieure, de tendre et de refixer le tendon canthal externe plus haut et plus en externe pour permettre d’étirer le regard.

L’incision est faite dans les plis de la paupière supérieure donc la cicatrice ne sera pas visible.

Les risques liés à cette opération sont :

  • une sensibilité des yeux
  • un larmoiement
  • une tension au niveau des paupières
  • une baisse de la vision
  • une hypersensibilité à la lumière
  • une asymétrie du regard
  • une rougeur de la cicatrice
  • une cicatrisation hypertrophique qui donne un aspect gonflé
  • une infection

Cette intervention peut être réalisée sur les personnes d’âge mur comme sur les plus jeunes, qui ont tendance à avoir un regard tombant.

Le risque d’asymétrie est grand avec cette intervention, et il est souvent difficile pour le patient d’appréhender son nouveau regard …

Le prix pour une Canthopéxie dépend évidemment du chirurgien esthétique qui la pratique, du patient, et des gestes à réaliser. Mais ce prix varie entre 1 400 et 4 000€.

 

Injections de toxine botulique et d’acide hyaluronique

L’injection de botox est la technique la moins invasive et la plus soft pour remonter les sourcils. En effet, cette technique relève de la médecine esthétique et nécessite qu’une simple injection de toxine botulique au niveau de la queue du sourcil. Le produit va alors mettre au repos le muscle orbiculaire et forcer le muscle frontal à travailler. Ainsi, on obtient une surélévation de 2 à 4 mm au niveau de la queue du sourcil.

Par ailleurs une injection d’acide hyaluronique au niveau de la queue du sourcil permet de remonter de quelques millimètres le sourcil pour accentuer l’effet de la toxine botulique.

Cette technique est moins visible qu’un lifting temporal ou que les fils tenseurs, mais elle n’est pas définitive. Les résultats durent entre 3 et 6 mois. Elle permet de modifier le sourcil de manière temporaire, ce qui constitue un bon argument pour amener le patient à franchir le pas de l’injection.

L’injection n’est pas douloureuse et ne dure que quelques minutes.

Cet acte est destiné aux personnes souvent d’âge jeune qui désirent remonter un peu la queue de leurs sourcils.

Les risques d’une injection de toxine botulique et d’acide hyaluronique sont moindres comparés aux actes de chirurgie. En effet, la solution s’estompera au bout de quelques mois ce qui permet un total contrôle du résultat, même après injection.

Le coût pour une injection de toxine botulique est aux alentours de 350 à 450€, en fonction des praticiens. Ce traitement est administrable par un médecin esthétique ou un chirurgien esthétique.

 

Fils tenseurs

Les fils tenseurs ont pour but de stimuler la production de collagène tout en retendant la peau.

Cette technique, dont on entend beaucoup parler, a pour but d’insérer sous la peau des fils crantés à l’aide d’une canule. Une fois le fil inséré, ses crans vont alors soutenir et tirer la peau vers le haut, afin de remonter les sourcils.

Néanmoins, tous les chirurgiens ne pratiquent pas cette méthode qui comporte de nombreuses complications en cas d’échec.

On recense des infections suite à l’inclusion de cheveux dans la canule, mais également une visibilité des fils implantés trop superficiellement, ou encore une douleur persistante dans le temps qui conduit à une exérèse chirurgicale des fils.

 

Les risques

Le résultat de ces différentes interventions n’est pas le même. Il est bon de prendre conseil chez un médecin ou un chirurgien esthétique expérimenté, en qui vous avez confiance et qui sera en mesure de vous administrer le traitement adapté à votre visage. Ces techniques ne sont pas sans risques, comme toutes interventions de médecine ou de chirurgie esthétiques.

C’est pour cela qu’il est nécessaire de prendre le temps de la réflexion pour les jeunes femmes qui désirent réaliser une intervention de Fox Eyes car la chirurgie peut être irréversible, alors que les tendances de la mode évoluent …

 

Les conseils du spécialiste :

Il est important de consulter, à Paris, un chirurgien plasticien et esthétique qualifié pour réaliser de telle intervention.

Ces interventions ne sont pas anodines et il faut toujours évaluer le bénéfice-risque avant d’envisager une procédure chirurgicale de Fox Eyes.

Le Fox Eyes par injections de toxine botulique et d’acide hyaluronique est une bonne alternative de médecine esthétique pour les patients jeunes qui souhaitent un effet subtil et élégant, d’autant plus que l’effet est réversible dans le temps.

Les avis Google ou Doctolib peuvent être de bon conseil pour sélectionner un médecin compétent et qualifié pour réaliser cette procédure.

Laisser une réponse

Adresse & Consultations

1 rue du Maréchal Harispe
75007 Paris

Back to top