Prothèse mammaire qui éclate : que faire ?

Accueil    |    Interventions du Dr Levy    |    Chirurgie des seins    |    Augmentation mammaire à Paris    |    Questions fréquentes : augmentation mammaire    |    Prothèse mammaire qui éclate : que faire ?

Le risque de rupture d’une prothèse mammaire est aujourd’hui très faible, en particulier grâce aux progrès techniques réalisés, mais aussi parce que la qualité des implants utilisés en France est strictement encadrée d’un point de vue règlementaire. Néanmoins, outre la surveillance à intervalles fixes qu’impose la pose de prothèses mammaires, certains signaux d’alerte doivent être connus des patientes et déclencher une consultation chez un spécialiste le plus rapidement possible.

Rupture de prothèse mammaire : un risque de plus en plus faible

Le scandale relatif aux prothèses mammaires PIP (2010) est loin derrière. Depuis, la qualité des implants utilisés en France est strictement encadrée par les instances nationales, dont l’ANSM (agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé).

Ce cadre législatif strict a rendu la pose d’implants mammaires extrêmement sûre et le risque de rupture est aujourd’hui très faible. D’après l’ANSM, il est de moins de 1% au cours des 10 premières années.

Néanmoins, pour s’assurer de la sécurité des patientes, un suivi régulier doit être mis en place après l’intervention. Il consiste en des examens cliniques et d’imagerie médicale (échographies et/ou mammographies), dont la fréquence est déterminée en fonction de l’âge et des antécédents de la patiente. Son but est notamment d’évaluer à intervalles fixes l’état des implants mis en place, notamment pour détecter de façon précoce un risque de rupture significatif.

Prothèse mammaire qui éclate : détection et prise en charge

Outre les examens réguliers nécessaires après la pose de prothèses mammaires, les patientes doivent être tenues informées de certains signes qui pourraient laisser soupçonner une rupture. Au-delà du simple vieillissement des implants, celle-ci peut notamment avoir lieu après un traumatisme, choc important ou piqûre par exemple.

Ainsi, en particulier lorsqu’une quantité importante de gel de silicone s’échappe de l’implant, la modification de la forme du sein est le plus souvent évidente. Il perd en cohérence et devient douloureux, d’abord de façon localisée puis plus globalement. Plus tard, sans réaction, des ganglions peuvent apparaître au niveau de l’aisselle. Ces différents symptômes doivent alerter la patiente et la conduire à contacter le praticien le plus rapidement possible. La même réaction doit être observée en cas de rougeurs, de douleur ou de sensation anormale.

Le médecin se livre alors à un examen clinique, complété par des analyses d’imagerie médicale : échographie, mammographie ou IRM mammaire. Ils servent à confirmer le diagnostic de rupture prothétique et à en évaluer la gravité.

Deux cas peuvent en effet se présenter. Dans le premier, souvent asymptomatique, le gel de silicone se cantonne dans l’enveloppe fibreuse qui s’est naturellement formée autour de l’implant. On parle alors de fuite intra-capsulaire, à l’inverse d’une fuite extra-capsulaire, aux symptômes souvent plus évidents, au cours de laquelle le gel de silicone diffuse au travers de la structure qui entoure la prothèse.

Ces deux configurations ne représentent pas le même caractère d’urgence : dans les cas de rupture extra-capsulaire, une intervention chirurgicale doit avoir lieu le plus rapidement possible, dans les quelques jours qui suivent le diagnostic. Le but de cette opération est alors d’extraire l’implant, de nettoyer sa loge d’insertion et de procéder éventuellement au remplacement des prothèses.

Tarifs

Consultez l’ensemble des tarifs du Docteur Jerry Levy en cliquant sur le bouton suivant.

En savoir plus

Combien coute une rhinoplastie ?

Combien coute une rhinoplastie ?

La plastie nasale, pour remodeler un nez plus harmonieux, reste l’une des interventions phares en médecine et en chirurgie esthétique du visage. Le prix d’une rhinoplastie dépend de la nécessité ou pas d’une chirurgie, et des spécificités techniques de cette dernière....

lire plus

Les interventions mammaires

Retrouvez l’ensemble des interventions du Dr Levy en cliquant sur le bouton suivant.

2 Commentaires

  1. breant lydia

    ANSj ai ete operee ;d un cancer IL Y HHUIT ANS J AI QUATRE VINGT TROIS ANS ET LA CHIRURGIENNEN ME DIT QU ON NE POURRA PEUT ETRE PAS RENETTRE MA PROTHESE POURQUOI ,?????JE SUIS PRETE A REFUSER MON OPERATION SI ON NE ME REKET PAS DE PROTHESE HELP SVP MERCI BEAUCOUP

    Réponse
    • Dr Jerry Levy

      Bonjour Madame,

      Prenez RDV pour tout avis.

      Bien à vous,
      Dr levy

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *