Prothèses mammaires : rondes ou anatomiques ?

Accueil    |    Interventions du Dr Levy    |    Chirurgie des seins    |    Augmentation mammaire à Paris    |    Questions fréquentes : augmentation mammaire    |    Prothèses mammaires : rondes ou anatomiques ?

Avant une augmentation mammaire par pose d’implants, un choix doit être fait entre implants ronds ou anatomiques, en forme de goutte d’eau. La patiente est pour cela conseillée par le praticien, en fonction de la forme naturelle de ses seins et des parties qui doivent bénéficier d’une augmentation de volume.

Quelles sont les différences entre les implants mammaires ronds et anatomiques ?

Les implants mammaires peuvent être de forme « ronde » ou « anatomique ». Dans les deux cas, la base de la prothèse est plane. Les implants ronds sont hémisphériques et varient en fonction de leur diamètre, leur volume et leur projection maximale. Pour leur part, les implants anatomiques, plus proches de l’aspect naturel du sein, ont une forme en poire ou en goutte d’eau lorsqu’ils sont observés de profil. Leurs dimensions varient en fonction de leur largeur, de leur hauteur et de leur projection.

Lors de l’intervention, les implants ronds peuvent être insérés de différentes façons. Selon les cas, l’incision pratiquée est péri-aréolaire, sous-mammaire ou axillaire. Cette dernière voie n’est pas envisageable avec des prothèses anatomiques : leur forme rendrait en effet trop compliqué un positionnement correct. 

Bien que les implants anatomiques soient souvent considérés comme donnant un résultat plus naturel, les implants ronds ont l’avantage de présenter une symétrie radiale. Ainsi, en cas de rotation accidentelle, la forme du sein n’est pas altérée. A l’inverse, avec des prothèses anatomiques, ces circonstances nécessiteraient une intervention pour corriger la déformation engendrée.

Forme des prothèses mammaires : comment choisir ?

Le choix de la forme et des dimensions des implants est crucial pour obtenir un résultat naturel qui convient à la morphologie de la patiente. Il est discuté avec le chirurgien pendant les consultations préopératoires.

Au cours de celles-ci, le praticien examine la poitrine de la patiente. Le but est notamment de déceler une éventuelle asymétrie qui devrait alors être corrigée au cours de l’intervention. Diverses dimensions sont aussi mesurées, notamment la distance entre l’aréole et le sillon sous-mammaire, le diamètre transverse et le diamètre vertical. L’objectif est de caractériser la forme des seins avant l’intervention, pour choisir la stratégie opératoire la plus adaptée. 

Lorsque c’est la partie basse qui doit bénéficier d’une augmentation de volume, le choix se porte classiquement sur des implants anatomiques. Si au contraire c’est le volume du haut des seins qui doit être augmenté, les implants ronds sont alors préférables, en particulier dans les cas de ptôse mammaire, après une grossesse ou une perte pondérale importante. Enfin, pour valider le choix des implants à introduire, des essais peuvent être réalisés par utilisation de prothèses externes. Certains logiciels dédiés permettent aussi d’obtenir des simulations 3D, pour se faire une meilleure idée du résultat de l’intervention.

Tarifs

Consultez l’ensemble des tarifs du Docteur Jerry Levy en cliquant sur le bouton suivant.

En savoir plus

Greffe de cheveux ratée : que faire ?

Greffe de cheveux ratée : que faire ?

La greffe de cheveux par bandelette ou transplantation capillaire reste à ce jour la seule solution pour traiter efficacement une calvitie de type alopécie androgénétique, avec perte définitive du cheveu. Les attentes du patient étant fortes, toute greffe de cheveux...

lire plus

Les interventions mammaires

Retrouvez l’ensemble des interventions du Dr Levy en cliquant sur le bouton suivant.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *